Lidl Starligue : Clap de fin d’une saison historique

 
Pour sa dernière de l’année, l’équipe de Patrice Canayer s’est imposée face Dunkerque (33-25), la 22e victoire en Lidl Starligue en 26 matches. C’était l’occasion, aussi, de dire un (dernier ?) au revoir à Ludovic Fabregas et Erick Mathé. Poignant.

Cette vague blanche. Unie et à la fois sublime. Quelle émotion ! Le Palais des Sports René-Bougnol est entièrement vêtu de blanc pour la der des héros. Le peuple montpelliérain est debout, forcément. L’image saisissante et la clameur qui en dégagent, donnent des frissons. Une fumée blanche surgit dans le kop des Blue Fox. Les décibels grimpent lorsque les joueurs pénètrent sur le parquet. En face, l’ensemble des joueurs dunkerquois contemple. L’atmosphère est intense. Palpable. Elle se devine dans les travées de l’écrin historique. Sur les visages, les sourires sont malicieux, encore sous le choc d’un sacre européen retentissant. Puis l’émotion. Avant le coup de sifflet des soeurs Bonaventura, Bougnol reste debout. Comme un seul homme pour féliciter dans un premier temps Erick Mathé, bien plus qu’un adjoint, que l’on retrouvera avec plaisir à la tête de Chambéry l’an prochain. Puis les « Merci Ludo » résonnent dans une salle émue. Ludovic Fabregas s’en ira dès cet été à Barcelone. Le géant catalan au talent incommensurable aura laissé une trace indélébile. Dans cette der de l’année, face à Dunkerque (33-25), l’équipe de Patrice Canayer n’a pu ravir la première place au PSG qui n’a jamais été mené par Chambéry.

Fabregas et Mathé portés en héros par leurs coéquipiers

Mais qu’importe après tout. Le MHB est sur le toit de l’Europe. Il se saisit d’un titre, le Graal pour un club qui le fait basculer dans le Top 5 des meilleures équipes européennes. Montpellier finit comme il a commencé : en gagnant. Pendant que la bande à Guigou court après Dunkerque (9-11, 20e), Chambéry donne du fil à retordre aux joueurs de la capitale (10-10).

Dans un élan de générosité, le MHB s’envole en seconde période (24-18, 45e). Richardson, Kavticnik, Simonet, Guigou, Porte et Fabregas forcent le verrou nordiste avec aisance, Gérard ferme la porte derrière. Montpellier déroule. Fin du match. Bougnol se prépare à une fête jusqu’au bout de la nuit. Après un passage en zone mixte, l’équipe a été appelée un à un sur le tapis rouge. Noeud papillon autour du cou en hommage au pivot, les héros défilent. La foule est restée. Le trophée européen est brandi. « We are the champions » retentit.

Montpellier peut envisager l’avenir sous le plus bel horizon. Avec ambition, vraiment, humilité, surtout. Ne bousculons pas ce moment si magnifique. Place à la fête et aux vacances maintenant !

(Source MHB)

 
Erick Mathé (entraîneur-adjoint de Montpellier) : « On s’est dit avec Ludo qu’on ne pouvait pas partir sans rien gagner. C’était cruel car on a réalisé une très belle saison. On a connu un Final 4 merveilleux. C’est le plus beau des départs. »

Ludovic Fabregas (joueur de Montpellier) : « Je me demandais si j’allais craquer ou pas. Je ne pensais pas pleurer, mais les larmes sont montées… Je me suis dit : « Allez donne toi à fond pour gagner ce match ». C’est magnifique. Le public tout en blanc, la salle rayonnait. Le geste de Patrice m’a ému. Il m’a permis de vivre ce beau moment. Je suis sorti par la grande porte. Je souhaite à Montpellier de poursuivre sur la même dynamique. »

Les statistiques de Montpellier
Gardiens 
Vincent GERARD : 3 arrêts dt 0/2 pen.
Nikola PORTNER : 4 arrêts dt 0/3 pen.

Buteurs
Diego SIMONET : 2/2
Kyllian VILLEMINOT : 1/1
Théophile CAUSSÉ : 1/2
Jonas TRUCHANOVICIUS : 3/3
Michaël GUIGOU : 2/4
Melvyn RICHARDSON : 9/10 dt 3/3 pen.
Vid KAVTICNIK : 4/5 dt 1/1 pen.
Baptiste BONNEFOND : 1/5
Jean-Loup FAUSTIN : 0/1
Ludovic FABREGAS : 4/4
Valentin PORTE : 4/6
Arnaud BINGO : 1/2
Mohamed SOUSSI
Mohamed MAMDOUH : 1/1

Les statistiques de Dunkerque
Gardiens 
Oleg GRAMS : 10 arrêts dt 0/2 pen.
William ANNOTEL : 0/2 pen.

Buteurs
Abdelkader RAHIM : 2/3
Florian BILLANT : 5/8
Kornél NAGY : 3/4
John NKONDA
Alexandro POZZER
Yohan DEBOWSKI
Mickaël GROCAUT
Tom PELAYO : 4/9
Guillaume JOLI
Nicolas NIETO : 0/1
Wilson DAVYES : 4/8
Haniel LANGARO
Baptiste BUTTO : 7/13 dt 5/5 pen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *