Lidl Starligue : Le MHB reprend les rênes !

L’équipe de Patrice Canayer reprend les commandes de la Lidl Starligue en s’imposant dans le money time face à Nîmes à la Sud de France Arena (33-30), une semaine après la défaite en demi-finale de Coupe de France.

Dans l’arène, le choc. Dans les travées, ça hurle. Le derby entre le MHB et l’Usam a une nouvelle fois tenu toutes ses promesses dans une Sud de France Arena aussi chaude que les premières chaleurs printanières. Dimanche soir, Montpellier n’a pas été épargné par son voisin (33-30), mais reprend la tête du classement grâce cette 18e victoire en Lidl Starligue.

Les premiers contacts dévoilent les intentions. Le MHB, pour reprendre la tête de la Lidl Starligue, l’Usam, pour une place en coupe d’Europe. Les ambitions sont là. Le 7 majeur, hormis cap’tain Guigou, est sur le parquet. Vincent Gérard allume – sans jeu de mot -, le feu en stoppant d’emblée la première missive nommée Sanad. Le MHB maîtrise, ne compte pas tomber dans le même panneau d’une certaine demi-finale de Coupe de France, jouée au Parnasse huit jours plus tôt. Petit hic, Jonas Truchanovicius écope d’une deuxième exclusion temporaire en l’espace de six minutes de jeu.

Montpellier dispose de ressources inépuisables. Par deux fois en première période, le MHB mène de trois buts (6-3, 11-8), mais l’Usam, pugnace, revient avec le coeur et grâce à ses montées de balles fulgurantes.

Un sans-faute pour Guigou, Fabregas, Truchanovicius, et Simonet

Dans les cages, Gérard et Desbonnet se font face, se répondent tour à tour. Tout comme les arrières Melvyn Richardson pour le clan héraultais et Élohim Prandi côté gardois. Le MHB maîtrise son sujet en étant mené qu’une seule fois dans la partie (13-14, 26e).

Élu meilleur joueur de Lidl Starligue au mois de mars, le talentueux Melvyn Richardson assure le show en seconde période et régale l’arène de ses offrandes que le peuple redemande. Un sang-froid hors norme aux penalties, un tir croisé qu’on ne présente plus comme celui à rebond qui déstabilise bon nombre de gardiens, le grand gaucher possède une large panoplie de tirs et la Sud de France Arena acquiesce. Truchanovicus règle la mire et donne de l’air (25-23, 44e). S’ensuit cinq buts en moins de deux minutes. L’intensité de ce derby régional est bel et bien présente. Nîmes s’accroche, n’abandonne pas, repousse son hôte dans les dix dernières minutes. Après trois arrêts en quatre minutes, Portner écope d’un carton rouge sur une anticipation un tantinet trop tardive (57e). Simonet (3/3), Truchanovicius (5/5), Guigou (3/3) et Fabregas (4/4) ont été intraitables aux tirs avec un 15/15 pour les quatre joueurs.

La Sud de france Arena se lève lorsque Guigou inscrit le but libérateur (32-30, 58e). Le MHB aura pris sa revanche sur la Coupe de France. Au bout d’une rencontre épuisante mentalement, le MHB garde le cap et récupère sa première place de Lidl Starligue aux dépens du PSG.

Le nouvel écueil, ici, à la Sud de Frace Arena s’annonce encore plus excitant. On vous attend nombreux pour pousser le MHB vers son premier Final Four de Ligue des champions à l’occasion du quart de finale retour contre Flensburg dimanche 29 avril !

(source MHB)

 
Patrice Canayer (entraîneur de Montpellier) : « C’est une semaine difficile. On a joué une demi-finale de Coupe de France, un quart de finale de Ligue des champions et un match important ce soir. C’est une semaine copieuse. Ce soir, je tire un grand coup de chapeau à l’équipe de Montpellier pour avoir déployé beaucoup d’énergie pour gagner ce match. Que ce soit physique et mental. Félicitations aux joueurs qui ont bien enchaîné ces matches. Maintenant, on va se reposer, on a besoin de récupérer, on a laissé beaucoup d’énergie mentale. Enchaîner, c’est difficile. On va se préparer pour Flensburg. L’état d’esprit est très bon, l’ambition des joueurs est intacte, c’est un réel plaisir de manager cette équipe. J’aime ces matches-là, je suis de Nîmes, je connais le club par coeur, j’ai beaucoup d’estime pour le président. Ma plus grande fierté, c’est qu’il y a toujours eu du respect même si parfois c’était dur dans certains moments. Je suis fier de cet état d’esprit. De ce combat dans le respect.  »  

Franck Maurice (entraîneur de Nîmes) : « Je suis satisfait du visage que l’on a montré. On a manqué de justesse technique. On a fait au mieux avec notre ADN, avec ce qu’on sait faire de mieux. On a pu regarder dans les yeux l’une des meilleures équipes européennes. Je regrette juste ces moments de flottement en fin de match. Les erreurs que Montpellier a fait la semaine dernière, c’est nous qui les avons commises ce soir. On est bien dans nos baskets, droit dans ce que l’on fait. A nous de progresser pour les tenir encore plus. »

Les statistiques de Montpellier
Gardiens 
Vincent GERARD : 7 arrêts dt 0/2 pen.
Nikola PORTNER : 3 arrêts dt 0/1 pen.

Buteurs
Diego SIMONET : 3/3
Théophile CAUSSÉ
Jonas TRUCHANOVICIUS : 5/5
Michaël GUIGOU : 4/4
Melvyn RICHARDSON : 8/13 dt 4/4 pen.
Vid KAVTICNIK : 2/4 dt 0/1 pen.
Baptiste BONNEFOND : 2/5
Jean-Loup FAUSTIN
Ludovic FABREGAS : 3/3
Valentin PORTE : 3/6
Arnaud BINGO : 3/4
Benjamin AFGOUR
Mohamed SOUSSI
Mohamed MAMDOUH

Les statistiques de Nîmes
Gardiens 
Rémi DESBONNET : 10 arrêts dt 1/5 pen.
Téodor PAUL

Buteurs
Benjamin GALLEGO : 3/3
Jérémy SUTY : 0/2
Julien REBICHON : 4/5
Rémi SALOU : 1/1
O’Brian NYATEU : 3/6
Asgeir-Orn HALLGRIMSSON : 3/4
Quentin DUPUY : 1/1
Highem KAABECHE
Luc TOBIE : 0/2
Tomi VOZAB : 3/3 pen.
Elohim PRANDI : 8/10
Steven GEORGE : 1/1
Alexis BIAGUI
Mohammad HISHAM-SANAD : 3/5

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *